Le collectif

Old Masters est un jeune collectif formé de Marius Schaffter (performer et géographe), Jérôme Stünzi (scénographe et artiste) et Sarah André (auteure, artiste et scénographe, alias André André). Attirés par une esthétique du dérisoire, ils entreprennent de déconstruire les discours scientifique et artistique en convoquant la beauté et la vérité à la table de l’anodin et de l’insignifiant, et ce, en s’appuyant sur une solide économie des moyens et des compétences. Ils s’inscrivent allègrement, par leur nom et leur pratique, dans le sillage prometteur des maîtres anciens, dont les compositions picturales, et plus encore leur propre lecture de ces dernières, les ont fortement inspirés. Fondé en 2014 par Marius Schaffter et Jérôme Stünzi, le collectif s’est enrichi de la présence de Sarah André pour le projet Fresque en 2016. En outre, il collabore régulièrement avec les artistes suivants à différents titres : Charlotte Herzig, Jonas Bühler, Nicholas Stücklin, Sofia Teillet, Jérémy Chevalier, Jean Rochat. L’association Pâquis production à Genève, et plus précisément Laure Chapel en assure habilement l’administration.
En 2014, Old Masters a crée Constructionisme, un dispositif performatif de création, d’analyse et de dissection d’objets d’études. Constructionisme a remporté en 2015 Premio, le prix d’encouragement aux Arts de la scène. Depuis sa création, Constructionisme a été présenté dans de nombreux festivals, musées ou universités, en français, en anglais et en allemand, en Suisse (Lucerne, Lancy, Lausanne, Baden, Berne, Genève, Zürich, Vevey, Bâle, Bienne), en France (Centre culturel suisse de Paris et au Centre Pompidou), en Lituanie (Vilnius) et au Brésil (São Paulo).
Avec Fresque, crée au TU – Théâtre de l’usine (Genève) en 2016, Old Masters a approfondi et amplifié son approche de la création et de la performance en s’entourant d’une équipe de création plus large. Old Masters a ainsi écrit, publié et monté sa première pièce de théâtre qui au travers d’un dispositif et d’une situation simple offre le récit bouleversant de deux individus et surtout d’un objet scénique, le module. Fresque est présenté en 2017 au Centre culturel Suisse de Paris, puis en 2018 à l’Arsenic à Lausanne. En mai 2018, la pièce a été sélectionnée puis présentée au Stückemarkt du Theatertreffen de Berlin. Elle a été présentée à nouveau à Berlin au Ballhaus Ost en septembre 2018.
En 2018, Old Masters crée L’impression, une pièce de théâtre à visée thérapeutique sur la vie en général, co-produite par le TU – Théâtre de l’usine à Genève et l’Arsenic à Lausanne.
Précédemment, Marius Schaffter et Jérôme Stünzi ont tous deux travaillé sur la pièce Introducing Schaffter & Stauffer créée par Gregory Stauffer et Marius Schaffter, et qui a été présentée au Théâtre de l’Usine en 2014, au Festival Something Raw à Amsterdam, aux Journées de la danse suisse à Zürich, au Festival Skorohod à Saint-Pétersbourg, au Musée de la Chasse et de la Nature, au Centre Culturel Suisse à Paris en 2015, ainsi qu’à l’Arsenic à Lausanne en 2016.