L’impression

L’impression est un dispositif théâtral thérapeutique. C’est simplement un spectacle qui soigne. Des êtres s’interrogent mutuellement comme lors d’un entretien classique. L’un fait part de ses douleurs physique, mentale et morale. L’autre cherche à leur donner un sens en se basant sur ses propres impressions. On établit un diagnostic et un programme pour tenter de bien vivre, de mieux être. Dans un monde isolé et monochrome, des gestes, des actions, des activités sont réalisées à cet effet. Et ça marche.
Le monde dans lequel nous vivons est un monde d’impressions et d’intuitions, un monde impressionniste, où parfois, lorsque nous sommes à la bonne distance, nous distinguons un paysage, une silhouette et nous nous en émouvons. Nous ne sommes plus sûrs de rien, nous n’en avons plus le courage, ni la force. Mais nous n’avons rien d’autre que ces impressions, les nôtres et celles de nos semblables, pour agir, pour faire quelque chose de cette vie-là.

Tournée
23-31 mars 2020 – Centre culturel suisse, Paris (FR)
2-7 oct 2018 – Arsenic, Lausanne (CH)
18-24 jan 2018 – TU – Théâtre de l’usine, Genève (CH)

Presse
Old Masters, la sérénité d’un quadrilatère, Tom Laurent, art absolument, nov-déc 2018
L’impression, Amalia Dévaud, Mouvement, 8 nov 2018
La puce à l’oreille, RTS, 6 oct 2018
«L’impression», vanité des temps modernes, Katia Berger, Tribune de Genève, 20 jan 2018

Distribution
Une création de Old Masters – Sarah André, Marius Schaffter, Jérôme Stünzi
Conception et écriture: Old Masters et les interprètes
Interprétation :
Angèle: Charlotte Herzig
Annick: Sofia Teillet
Michaël: Jérémy Chevalier
Thomas: Marius Schaffter
Scénographie et costumes : Sarah André et Jérôme Stünzi
Lumières : Jonas Buhler
Musique et son : Nicholas Stücklin
Musicien.ne.s:
https://www.rts.ch/info/ Violons: Adél Kovács, Adam Nagy
Alto: Greta Staponkute
Violoncelle: Léonie Védie
Arrangement quatuor: Rotem Sherman
Daf (tambourin): Daniel Steiner
Administration: Laure Chapel – Pâquis production
Coiffures: Sarah André
Co-production : TU — Théâtre de l’Usine, Genève et Arsenic – Centre d’art scénique contemporain, Lausanne

Soutiens
Pro Helvetia, Ville de Genève, Loterie romande, Fondation SUISA, Nestlé pour l’Art, Pour cent culturel Migros, Fonds intermittents.

Musique originale de Nicholas Stücklin, disponible ici