Constructionisme

Dispositif performatif de création, d’analyse et de dissection d’objets d’études.

« Un objet, doublé d’un conférencier pour en parler : autour d’un dispositif a priori basique, Constructionisme du duo Marius Schaffter et Jérôme Stünzi est une performance désopilante, alignant une palette de tics et clichés issus des conférences académiques. (…)
Un homme en chemise, manches retroussées et auréoles sous les bras, dévoile un objet d’art. C’est de cette forme qu’il sera question, au fil d’un discours qui jongle entre descriptif, intuitif et analytique, testant au passage la théorie sociologique du constructivisme. Largement improvisé, le propos se nourrit de pauses savantes, de gestes maîtrisés et autres sourires entendus ou interactions complices avec des spectateurs aussi intrigués qu’hilares.
Comme lors des dissections publiques d’antan, le conférencier (Marius Schaffter) fait parler l’objet inerte, ici, une œuvre unique produite dans le cadre d’un atelier ouvert au public, tout en le dépeçant à coups de marteau ou de scie. Une attitude normale dans le cadre d’une étude anatomique, mais absolument inimaginable – et donc parfaitement transgressive et jouissive – dans le domaine de l’art, où tout objet contondant est banni : s’il faut toucher toiles ou installations, ce sera à l’aide de gants. Bonjour l’iconoclasme ».
Samuel Schellenberg, journaliste, responsable de la rubrique culturelle du Courrier, performanceprocess, 2015.

Tournée
21 fév 2019 – Festival Antigel, Lancy Genève (CH)
15 juil 2018 – Festival de la Cité, Lausanne (CH)
7 mars 2018 – Pasquart Kunsthaus Centre d’Art, Biel/Bienne (CH)
2 déc 2017 – performanceprocess, Musée Tinguely, Basel (CH)
14 juil 2017 – Verbo, Galeria Vermelho, São Paulo (BR)
1er juin 2017 – Landesmuseum, Zürich (CH)
20 mai 2017 – Indiana, Collectif Rats, Vevey (CH)
7 avr 2017 – Musée national d’art, Vilnius (LT)
2 fév 2017 – Landesmuseum, Zürich (CH)
22 sept 2016 – Théâtre du Loup, Genève (CH)
15 juil 2016 – Monumenta, TU – Théâtre de l’usine, Genève (CH)
25-26 juin 2016 – Un art pauvre, Centre Pompidou, Paris (FR)
11 juin 2016 – Plein tube, Arsenic, Lausanne (CH)
13 avril 2016 – Le Bourg, Lausanne (CH)
31 mars 2016 – ThiK, Baden (CH)
5-6 déc 2015 – Les Urbaines, Mudac, Lausanne (CH)
13 nov 2015 – Heitere Fahne, Berne (CH)
3-4 oct 2015 – Maison Roederer, Lancy (CH)
19 sept 2015 – Extra Ball, performanceprocess, Centre culturel suisse, Paris (FR)
11 sept 2015 – Südpol, Lucerne (CH)
13-14 juin 2015 – Baz’art, Genève (CH)
23 mai 2015 – Premio (finale), Arsenic, Lausanne (CH)
28 mars 2015 – Premio (demi-finale), HKB, Berne (CH)
12 mars 2015 – Run to the ruin – la ruine et l’art, Le cabanon, UNIL, Lausanne (CH)
15 sept 2014 – Inauguration de la Faculté des sciences de la société, Unige, Genève (CH)

Presse
No Verbo, performances mais discretas vencem a queda de braços com o choque, Silas Marti, Folha de S.Paulo, 18 juil 2017
Les Métamorphoses du cercle, Clotilde Parlos, I/O Gazette, 30 juin 2016
Marius Schaffter et Jérôme Stünzi , comédien et plasticien suisses, Aude Lavigne, Les carnets de la création, France Culture, 24 juin 2016
Interpretationen mit alten Meistern, Marc Wermelinger, 041 Kulturteil, 12 sept 2015
L’art à l’heure de sa dissection, Samuel Schellenberg, le phare, Centre culturel suisse, sept-déc 2015
Old Masters déconstruisent des œuvres d’art avec perspicacité analytique et humour, Daniel Imboden, Migros pour-cent culturel, 27 mai 2015

Distribution
Conception: Marius Schaffter et Jérôme Stünzi
Construction: Jérôme Stünzi
Interprétation: Marius Schaffter
Administration: Pâquis Production
Production: Old Masters

Soutiens
Lauréat 2015 de Premio, prix d’encouragement pour les arts de la scène.
Soutenu par la Fondation Ernst Göhner et le Pour-cent culturel Migros, Ville de Genève, République et État de Genève.